Préparer les surfaces infestées par la mérule ou par un autre champignon lignivore

Comment préparer les surfaces pour traiter efficacement les bois infestés de mérule ?

Pour éradiquer la mérule, l’application d’un produit fongicide doit impérativement être précédée d’un assainissement de l’habitat. Les professionnels XILIX recommandent avant tout de supprimer les causes et les traces d’humidité, pour ensuite mettre à nu et nettoyer toutes les surfaces infestées et leurs zones contiguës.

 

Les 3 phases préparatoires d’un traitement anti-mérule :

  • Suppression des sources d’humidité : elle constitue la première mesure curative contre la mérule. Une fuite d’eau, des infiltrations, des remontées capillaires, un problème de ventilation, d’isolation…, les causes probables d’un taux d’humidité élevé dans une construction sont nombreuses. En fonction de la source identifiée par le professionnel XILIX, et des réparations ou opérations d’assainissement à effectuer, l’intervention d’une société spécialisée peut être nécessaire.

 

  • Assèchement des bois et murs attaqués par la mérule : la source d’humidité étant supprimée, il est nécessaire d’assécher au maximum les surfaces humides et de ventiler les espaces contaminés par le champignon. Lorsque l’on ramène le taux d’humidité d’un habitat contaminé à un niveau normal, soit autour de 20 %, la mérule se met en veille.

 

  • Préparation des surfaces infestées de mérule : pour obtenir une action optimale, l’ensemble des matériaux attaqués par la mérule doit être préparé avant de recevoir le traitement fongicide préconisé par les professionnels XILIX. Cette étape concerne les bois mais aussi toutes les structures revêtues de matériaux contenant de la cellulose (lambris, papier, tissu, etc.).
    – Sols, murs et cloisons : tous les revêtements de surface doivent être déposés, les enduits piqués, les joints dégarnis, les murs et sols grattés et brossés, et les résidus visibles de champignon brûlés à la flamme.
    – Bois : les bois de structure trop endommagées doivent être déposés, détruits et remplacés. Il est parfois nécessaire de démonter des parties structurelles comme une poutre porteuse voire l’ossature d’un plancher. Les parties conservées doivent, quant à elles, subir un sondage et un bûchage pour supprimer les bois vermoulus. Cette opération permet une meilleure pénétration des produits de préservation des bois.

 

En savoir plus
En savoir plus