Comment diagnostiquer rapidement la présence d’insectes à larves xylophages installés dans la charpente ou d’autres structures en bois de votre habitat ?

Petits trous dans les poutres, traces de sciure de bois, insectes morts ou vivants ? Ces signes ont toutes les raisons de vous inquiéter. N’attendez pas pour faire intervenir un spécialiste de la protection et du traitement du bois XILIX.
Il identifiera précisément l’insecte qui endommage progressivement votre habitat et préconisera le traitement insecticide adéquat.

 

XILIX, des professionnels spécialisés dans le diagnostic et le traitement contre les capricornes et les autres insectes à larves xylophages

 

  • Principaux insectes dont les larves se nourrissent de bois de charpente et d’autres structures
    Il existe cinq insectes à larves xylophages particulièrement répandus en France :
    Le capricorne des maisons (Hylotrupes Bajulus)
    L’Hesperophanes cinereus
    La grosse vrillette (Xestobium ruffilosum)
    La petite vrillette (Anobium punctatum)
    Le lyctus (Lyctus sp)
     

    Parmi les espèces moins répandues, mais tout aussi destructrices des bois d’œuvre, on retrouve le bostryche capucin et le charançon xylophage. Par ailleurs, certaines espèces de fourmis et d’abeilles dîtes charpentières, peuvent, pour nidifier, creuser dans le bois et le dégrader.

 

  • Signes de présence d’insectes à larves xylophages 
    Quand votre charpente est attaquée, des signes visuels et sonores peuvent vous mettre en alerte :
    – Apparence du bois : stries ou boursouflures à la surface du bois,
    – Trous de sortie ovales ou ronds de 1 à 12 mm de diamètre,
    – Dépôts au sol de sciure ou de poussière de bois sous forme de vermoulure,
    – Présence d’insectes morts ou vivants entre mai et octobre,
    – Bruits secs, réguliers et périodiques de consommation du bois, et bruits d’appel pendant la période de reproduction de certaines espèces.
     
    Lors de son diagnostic, le professionnel XILIX procède à l’examen minutieux de tous ces éléments. Pour affiner son analyse, il peut être amené à déposer les matériaux qui cachent les bois, tels que les enduits, surfaces plâtrées, lambris, parquets, etc.
    Cette étude permet d’identifier l’espèce d’insecte impliquée dans la destruction de votre charpente ou d’autres structures bois.

 

  • Impact sur le bois et le bâtiment
    Si les insectes parasites du bois jouent un rôle très important dans notre écosystème, dans nos maisons ils représentent un véritable danger. En se nourrissant du bois de votre habitat, les larves xylophages créent un véritable dédale de galeries profondes. Ces dommages peuvent affaiblir progressivement les propriétés mécaniques des éléments qui participent à la solidité de votre construction, comme la charpente, les solives, le plancher, ou les poteaux. La sécurité et la pérennité de votre patrimoine immobilier en sont d’autant diminuées.

 

  • Zones propices à l’attaque d’insectes parasites du bois
    Les insectes à larves xylophages sont présents sur tout le territoire français. Ils privilégient les zones humides et adaptent leur cycle de vie à ces conditions. Par exemple, la durée du cycle larvaire s’allonge ou raccourcit en fonction du taux d’humidité et de la température du bois.

 

  • Intervention post-diagnostic
    Pour traiter efficacement vos bois contre les insectes à larves xylophages, votre professionnel XILIX définit un mode opératoire d’intervention en deux étapes :
    Préparation des bois par sondage, bûchage, brossage et dépoussiérage.
    Traitement préventif et curatif par application d’un produit insecticide adapté.
     
    En fonction de l’état de vos structures bois, l’intervention d’un maître d’œuvre ou d’entreprises spécialisées peut vous être recommandée, en complément du traitement XILIX.

 
 

En savoir plus
En savoir plus